Geek +50 ans, 4D programmer, 23 500 comics, science-fiction, Diablo, mécanique quantique, mathématique,Feynman, série TV et .... abonné au gaz

mardi 25 avril 2017



 19+6 = 25


19+6 = 25 et pas de Marine Le Pen au second tour. Les faits et l’arithmétique sont têtus, les électeurs de Benoit Hamon ont créé les conditions objectives de l’arrivée de MLP au second tour et la disparition de la gauche de la présidentielle. J’en veux moins à tous ceux qui ont voté pour les autres candidats par conviction qu’à ceux qui n’ont été que les idiots utiles de la classe dominante.
Pourtant en début de leur campagne que n’avons nous pas entendu sur le thème « Mélenchon doit se rallier à Hamon » quand les sondages étaient encore favorables. Au fur et à mesure on ne les a plus entendu. De même un « pacte de non agression » avait été convenu entre les deux candidats. Mélenchon l’a respecté, Hamon l’a violé à la première occasion. Mais on appelle cela la culture maison. 

On les avait prévenu.


Il n’ont pas voulu entendre et certains même disent maintenant que c’est la faute de Mélenchon.

Aujourd’hui, le grand problème pour la classe dominante ce n’est pas MLP mais Mélenchon. S’il n’y a qu’un élément de preuve que JLM était le seul à remettre en cause son pouvoir, c’est bien celui-là. Une propagande que Goebbels n’aurait pas renié s’est déchainée pendant la campagne contre Mélenchon : ALBA, Poutine, Syrie . Foin d’arguments rationnels (Cf vidéo Osons causer), l’ennemi devait être abattu. Toutes ces belles âmes qui appellent à faire barrage ont été les premières à utiliser des méthodes dégueulasses décrites dans « Mein Kampf »  par Hitler.

Dis-moi les méthodes que tu utilises, je te dirais qui tu es.

Soyons clair. Ce n’est pas un complot qui a été orchestré et continue de l’être, c’est la lutte des classes. On a essayé de nous faire croire qu’elle avait disparu. Car le système néolibéral ne veut voir que des consommateurs qui maximisent leur bien-être suivant leurs ressources. 

Il est paradoxal qu’une France qui a tous les stigmates du néo-pétainisme et qui va voter les pleins pouvoirs à la finance appelle à voter contre les nostalgiques de Vichy. Car si le néolibéralisme n’a aucune mémoire, il existe quand même une histoire. En 1940, le discours majoritaire était «Soyons réaliste, l’Allemagne est la plus forte », « la France est en déclin car elle n’est pas vertueuse », …  De nos jours comme à cette époque il y a plus de collaboration que de résistance.

Maintenant passons au vote castor. ou la démocratie du barrage. C’est devenu systématique : au premier tour, vous votez selon votre choix; au second, vous faites barrage. Ce n’est même plus un choix, c’est une injonction. Le système néolibéral a développé la pensée réflexe (en médecine on parle d’arc-réflexe médullaire) . On entretient la peur ou le stress pour court-circuiter le cortex et la réflexion. Cela permet de ne pas poser les questions qui fâchent. On manipule encore une fois les foules crédules en utilisant les méthodes les plus abjectes. "La propagande fonctionne mieux quand ceux qui sont manipulés sont confiants qu'ils agissent de leurs propres volontés" -Goebbels.

Demandez à ceux qui ont fait barrage en région PACA et qui ont vu des mesures prises par Estrosi que même le FN n’aurait pas oser prendre.
Qui se rappelle de Jean-Pierre MASSERET pour les régionales du Grand Est ? Investi PS, il a décidé de rester contre l’avis du PS qui lui a retiré l’investiture. On l’a accusé de faire le jeu du FN sachant que  Philippot était arrivé en tête au premier tour. Résultat : l’Union de la droite est arrivé en tête avec la majorité absolue, Philippot a été blackboullé et Masseret continue de siéger à la région. Sans lui, il est même possible que le FN aurait eu plus de pouvoir. La catastrophe prévue n’est pas arrivée.

Pour conclure, leur barrage n’est qu’une digue qui sera submergée à un moment ou un autre si l’on continue comme actuellement, ce qui est bien parti pour les 5 prochaines années. L’élasticité de la patience du peuple est déjà bien étirée. A un moment ou un autre, l’élastique pètera dans les doigts d’une classe supérieure gloutonne.

Hitler ? Goebbels ? Caricatural ? Réfléchissez-y les gens et regardez les vidéos. Pour moi, le fascisme de la bien pensance invite de faire barrage au fascisme brun en votant pour un fascisme financier. Il suffit de voir les réactions des bourses européennes et mondiales, des politiques européens (même Tsipras a été de son petit billet de félicitation à Macron soutenu par le bon Dr Schaüble fossoyeur de la Grèce). Le capitalisme s’accommode très bien des dictatures donc MLP ne lui fait pas peur. 

En 1995, Chirac a été élu sur le thème de la fracture sociale. En 2002, Le Pen au second tour. J’ai voté Chirac à l’époque. Depuis, 3 quinquennats. Le Pen au second tour. Et c’est la faute à Mélenchon? Qui a crée les conditions objectives à ce vote ? Mélenchon ? Qui a préféré que MLP soit au second tour qu’une candidature de gauche. Mélenchon ? Qui a été affronter MLP dans son fief et a perdu à cause d’un vote PS local corrompu? Macron ? Hamon ? Qui a gagné un procès contre MLP pour l’avoir traité de fasciste ? Macron ? Hamon ?

En fait, JLM subit le même traitement que Corbyn en Angleterre ou Sanders aux USA, le tir de barrage de la classe dirigeante.

Le 7 mai, je voterai blanc. Et c’est mon droit.

Voter Hamon ou Mélenchon : https://www.youtube.com/watch?v=JP1GLTPjZeo
Les intox sur JLM : https://www.youtube.com/watch?v=Xcp-H3WVBK4
Le libéralisme est un fascisme : http://www.lesoir.be/1137303/article/debats/cartes-blanches/2016-03-01/neoliberalisme-est-un-fascisme
Résultat régionales grand Est : http://election-regionale.linternaute.com/resultats/grand-est/region-44
La satisfaction des banquiers http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/effet-macron-pourquoi-les-banques-s-envolent-en-bourse-695517.html 




1 commentaire: