Geek +50 ans, 4D programmer, 23 500 comics, science-fiction, Diablo, mécanique quantique, mathématique,Feynman, série TV et .... abonné au gaz

samedi 10 août 2013

Le nerd contre les trolls



Les deux tweets ci-dessus sont le résultat d'une expérience douloureuse vécue récemment.

Tout d'abord, il faut savoir qu'il existe dans le monde des associations qui regroupent des personnes extrêmement intelligentes. http://en.wikipedia.org/wiki/High_IQ_society
La plus connue est la Mensa. Elle recrute les personnes qui sont dans les 2% supérieur dans les résultats à des tests de QI. http://www.mensa-france.org/fr En gros, à partir de 131 de QI vous pouvez y entrer. Il faut savoir qu'il y a des sociétés qui demande plus comme la Mega society où il faut être dans le 1 pour 1 million (http://en.wikipedia.org/wiki/Mega_Society).

Les tests d'entrée sont basés soit sur des tests internes soit sur des tests "standards". Le but est de regrouper des gens de même niveau (ou supposé tel) pour échanger entre gens de bonne compagnie sur des sujets de haute volée. Comme disait Eleanor Roosevelt: « Les grands esprits débattent des idées, les esprits moyens débattent des événements, les petits esprits débattent des personnes » Elle visait alors les hommes politiques et journalistes mais cela pourrait s'appliquer à ces associations. Sauf que ….

Récemment un groupe "for high IQ" s'est ouvert sur un réseau social professionnel. J'ai postulé. On ne m'a rien demandé et j'ai été accepté comme membre.
J'ai participé à des threads puis j'ai ouvert le mien. La question était s'il y avait un standard international dans les scores aux tests de QI. Cela venait après la lecture d'un article présentant le haut QI de stars du cinéma. http://www.mensxp.com/entertainment/gossip/9274-top-10-celebs-with-the-highest-iq.html Alors qu'Einstein et Hawking sont supposés tourner autour de 160 on y trouve aussi Tarantino.
La conversation a vite dérivé sur les tests de QI mais personne ne répondait vraiment à la question posée. Ma position est qu'importe les tests de QI et les niveaux de formation, ce qui importe est ce que l'on en fait et comment on le montre (ou cache) au quotidien. Et là, cela a commencé à se dégrader et s'ensuivit le dialogue suivant : M = moi Tx= troll 1,2,3
 M: je me souviens d'une journée de recrutement chez IBM dans la fin des années 80. On était une trentaine de candidat et le matin on passait des tests de QI. Fin de matinée on n'était plus que 3. L'après-midi on passait devant une psychologue. Comme je ne suis pas fait pour les grosses structures et qu'à l'époque IBM ne recrutait qu'un certain profil. Je ne fus pas retenu.
T1: Moi j'ai été reçu et j'avais fait le 2ème score de toute l'histoire d'IBM. …..    
M: Je suis bien content pour toi (à mon avis c'est cela qui l'a agacé). Nous, on ne nous a pas donné les résultats. J'étais plutôt content car c'était sous la forme stressante d'une compétition….

T1 : Vous faites partie d'une société de haut QI ? (Curieusement la question a disparu)

M: Aucune. Juste un gars normal. En revanche je suis capable de comprendre toutes les références en physique, comics, science-fiction et video games de The Big Bang Theory. …. (où l'on verra que le haut QI ne comprend pas le second degré)
T1: excusez-moi mais je pensais que ce forum était réservé aux gens à haut QI.
M: Ne pas faire partie d'une société de haut IQ veut-il dire que l'on n'a pas un haut QI? Drôle de conclusion. J'ai eu l'occasion de rencontrer des personnes vraiment intelligentes. Elles avaient 2 caractéristiques : l'humilité et ne pas se prendre au sérieux
T2: Créons un club du Gourou de Haut QI du mois. Le premier nominé est …
M: J'ai fini par trouver la réponse à ma question sur un article de la Mensa. (La réponse tient en une phrase)
T3 : Mensa? quote T1" Vous faites partie d'une société de haut QI ? "
T1 : He-he T3 . (la réponse avait été soi-disant donné 11 jours plus tôt par T2 « Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c'est que vous ne le comprenez pas complètement" Albert Einstein ). Vous voyez, il y a une raison simple pourquoi les personnes de haut QI ne partage pas les bénéfices d'une conversation avec les gens d'intelligence normale. Bien sûr, nous espérons que notre ami normal en a profité. Les Haut QI n'en ont pas profité.
T2 : si quelqu'un veut forcer les autres à l'humilité, il cours le risque de ne pas prendre au sérieux l'autre au prix de se prendre au sérieux lui-même, non? (oui celui-là est le champion des phrases absconses. Il est capable de citer Leibnitz, le rasoir d'Occam, Feynman et Liousville en 10 lignes pour dire que "si l'on veut être heureux il vaut mieux ne pas se compliquer la vie")
M: Forcer me semble exagéré. Opposer l'humilité à l'arrogance et le mépris me semble plus approprié …… En ce qui concerne se prendre au sérieux, ma réponse (Big Bang Factory), la devise sur le cite web de ma boite, mon compte twitter et mon blog parlent d'eux-mêmes. Je ne suis pas venu sur ce forum pour me vanter des résultats à un test de QI comme si le QI était la taille du pénis. Je ne m'attendais pas non plus à être trollé d'ailleurs. …..

Ce que j'en tire
Je n'insisterai pas sur la bêtise du postulat "seuls les membres d'une société de HIQ ont un haut IQ. Les statistiques sont contre eux. Il y a plus de personnes intelligentes en dehors de ces associations qu'à l'intérieur. C'est un peut comme si on disait "Excusez-nous M. Camus vous n'êtes pas membres du société littéraire donc vous n'êtes pas écrivains".  J'ai du mal à comprendre comment à ce niveau d'intelligence on puisse avoir de tel raisonnement.

J'ai la faiblesse de penser que lorsqu'on se prétend intelligent on a d'autre sujet de conversation que de comparer la hauteur du QI. Comme je leur ai fait remarquer, c'est un peu de la comparaison de taille de pénis. C'est bien quand on est jeune mais à nos âges … Et vouloir se comparer que cela soit par des caractéristiques physiques soit par des revenus soit par n'importe quel autre moyen me semble une activité futile. A part dans le sport où c'est l'essence même.

Je suis de plus en plus dubitatif sur les tests de QI car manifestement il y a des ratés. Il faut savoir d'abord qu'ils dépendent beaucoup de votre état de forme physique et psychologique au moment où vous les passez. Que s'il y a une incitation pécuniaire, les résultats sont meilleurs qu'en son absence. Qu'il y a beaucoup de questions où, si vous avez un bon background en langue et mathématique, vous gagnez beaucoup de temps pour répondre notamment au questions basé sur le spatial. Prenons par exemple les suites de nombres: il y a toujours quasiment la suite de Fibonaci (1,1,2,3,5,8….) Autre exemple sur un test pour rentrer à la Mega society: question analogie de langage ruban = Mobius bouteille = ….. (je vous laisse chercher 10 minutes et je reviens )
Si vous n'avez pas quelques notions de topologie comment pouvez-vous répondre Klein ? (la bouteille de Klein est la "variante" 3D du ruban de Mobius http://fr.wikipedia.org/wiki/Bouteille_de_Klein).
Mon test sur l'intrus des formes http://blogdugeekvintage.blogspot.fr/2012/12/le-nerd-se-rebiffe-le-probleme-lorsque.html ne demande pas de connaissance mathématique et là c'est du raisonnement. 


Je laisse la conclusion à Albert : « Il ne faut pas faire de l'intelligence un dieu, car si celle-ci est douée de muscles puissants, elle ne possède pas de personnalité.  »





The nerd vs trolls


The two tweets above are the result of a late difficult experience

First of all, you have to know that there are lot of society in the world gathering people extremely intelligent.  http://en.wikipedia.org/wiki/High_IQ_society
The better known is Mensa. It recruits people who are in the top 2% in the results of IQ http://en.wikipedia.org/wiki/Mensa_International In short, from a QI of 131 de QI you can enter in it. There are society which are more demanding such as the Mega society where you have to be in the 1 for 1 million (http://en.wikipedia.org/wiki/Mega_Society).

Application tests are either based on internal tests or "standard" tests. The goal is to gather people of the same high level (or supposed to be) in order to exchange on high level subjects. As quoted by Eleanor Rooesevelt "Great minds discuss ideas; average minds discuss events; small minds discuss people." She was refering to politics and journalists but it can apply to these kind of associations.

Except that ….

Recently a group "for high IQ" has been created on a professional social network. I applies. Nobody asked me anything and I became a member.
I participated to some threads and I posted mine. The question was to know if there was a international standard in the IQ tests. This came from the reading of an article talking about high IQ celebs. http://www.mensxp.com/entertainment/gossip/9274-top-10-celebs-with-the-highest-iq.html As Einstein and  Hawking are supposed to be around 160, Tarantino is also 160.
Quicly, the conversation drifted apart on the IQ tests themselves and nobody really gave a clear answer. My point was that whatever result of an IQ test or formation, what's is important is your achievements and how you show (or hide) your intelligence on a daily basis. And it was there that things began to deteriate. The following dialog occured M = me Tx = Troll 1,2,3

 M: I remember a day of recrutment from IBM in the late 80's. Were were 30 contenders on the morning when we passed IQ tets. 3 remains and there was a interview from a psychologist. As I am not fit for big companies and at this time IBM was searching for a type of people I was not taken.
T1: Me I have succeeded and I was the second in the tests history ....
M: Good for you (I guess that's what annoyed him). We didn't have the result. I was proud to have passed the tests among competion ....

T1 : Are you a member of a high IQ society ? Curiously this question has been deleted

M: ANone. I am just a regular guy able to understand all the references to physics, comics, sci-fi and video games from the TV serie "The big bang theory". So a real nerd....( Here we will see that hig IQ don't understand 2d degree)
T1: Sorry, thought this group was for High IQs
M: Does not be a member of high IQ society implies that one has not a high IQ ? Curious reasoning. I met few people in my life who were really clever. They had two caracteristics : humility and not taking themselves seriously.
T2 Let's start a High IQ Guru Of The Month club. The first nominee is
M: I found my answer in the description of Mensa.Your score depends on the test you pass. So for the same level you can have 131,132 or 148.(Only one sentence needed to explain)
T3 : Mensa? quote T1" Sorry, thought this group was for High IQs ? "
T1 : He-he T3 . (the answer were supposed to be given eleven days before by T2  but as Einstein quotes « If you can't explain it to a six years old, you don't understand it yourself ). See, there's a reason why H-IQs and more normal/regulars don't benefit from sharing threads.
Well, we of course hope our regular did, even we, the H-IQs didn't

T2 : If one tries to enforce humility onto others, then one doesn't take the other too seriously at the price of taking oneself over seriously, no? (yes this one is the champion for abstruse sentences. He is able to put in 10 lines with Leibnitz, Occam's razor, Feynman and Liousville just to say that "if you want to be happy don't complicateyour life")
M: Even if english is not my mother tongue enforcing seems an overstatement. Opposing humility to arrogance and contempt is what's intended. In the titan test it would have been 1. ARROGANCE : HUMILITY :: ENFORCE : OPPOSE.
Concerning taking oneself seriously, my answer to the question of belonging to an highIQ society, the quote of my company's website, my twitter account and blog are speaking by themselves.
I didn't came in this group to boast about success in intelligence tests or compare level of intelligence as if intelligence was the size of penis. Didn't expect either to be trolled by the way.



What I learned from this adventure
I won't insist on the stupidity of the axiom "only members of High IQ society have high IQ. Statistics are against them. There are more intelligent people outside than inside these associations. It is as if you tell "Sorry Mr Camus you are not member of a literary society so you are not a writer. I really have difficulies to understand how such intelligences can have this kind of reasoning.

I have the weakness to think that when you are really smart you have other subjects of conversation than comparing level of IQ. As I remarked it is as if we compare the size of our penis. It is OK when you are young but at our ages .... Also I thing that comparing itself whatever the mean (physic, earings or other) is futile. Only sport is relevant because it is the essence of it.


I am more and more dubious about IQ tests because obviously there are some failures. You have to know that results depend on your physical and psychological state when you undertake them. Also studies show that when there is a money incentive the results are better.
There are a lot questions where,  if you have the needed background in mathematics and language, you can save a lot of time and answer other questions such as the spatial based questions. For exemple in the number series there is always the Fibonacci suite (1,1,2,3,5,8....) Other exemple in a test to enter the Mega Society in verbal analogies : Strip = Mobius / Bottle = (I let you search for 10mn and I come back).
If you don't have any notion of topology how can you hanswer Klein? (the bottle of Klein is the "equivalent" in 3D of the Mobius strip http://fr.wikipedia.org/wiki/Bouteille_de_Klein).
My test on the shapes http://blogdugeekvintage.blogspot.fr/2012/12/le-nerd-se-rebiffe-le-probleme-lorsque.html is pure reasoning and not mathematic.

Il let the conclusion to Albert Einstein : "We should take care not to make the intellect our god; it has, of course, powerful muscles, but no personality"

7 commentaires:

  1. Bon article.
    Je n'ai personnellement jamais eu à "subir" de test de QI et je n'en ressens pas le besoin ;)
    Surtout comme toi, je ne suis pas sure de leur pertinence.
    La culture générale joue tout même, on peut être intelligent et n'avoir jamais été au quai Branly voir la bouteille de Klein ;).
    J'ai appris dans ton article l'existence des "société de haut QI" et personnellement, même si je pouvais y entrer (je n'en sais rien ne connaissant pas mon QI ;) )cela ne me tenterait pas vraiment...ce système de "caste" bof bof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le commentaire. Comme c'est la première fois que tu en laisses un, je ne sais pas si tu es une lectrice habituelle de mon blog. Mais n"hésite pas à lire le reste notamment les blogs précédents sur ma vie de nerd ;-) Comme pour le reste, c'est l'excès de QI qui peut poser des problèmes. Cela peut être douloureux. Cela a été un handicap (et cela le reste encore aujourd'hui). Autour de l'âge de 10 ans j'avais été flashé à 142 lors d'un séjour chez mes grands parents et j'ai passé 40 ans à le cacher. Pour moi, les tests sont comme une grille de sudoku, juste un challenge mental. Il y a quelques temps, je me suis amusé à faire le pré test en ligne de la Mensa au retour du boulot donc sans préparation juste pour voir: 34/40.
      Les sociétés de highIQ sont d'origine anglo-saxonne donc c'est un peu particulier comme mentalité.
      Enfin, il y a les résultats à des tests et la manière dont tu utilises ton intelligence. J'ai plus de fierté à écrire un algo gérant du business speed dating que mon score à un test.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Je te comprends tout à fait sur la notion de joie et fierté quand tu as fini d'écrire un algorithme de planification ;)

      Supprimer
    4. En fait c'est un algo de combinaison car il faut : qu'un participant passe sur toutes les tables sans rencontrer 2 fois la même personne ET un concurrent. Le plus beau c'est quand cela tiens dans 2,3 lignes. ;-)

      Supprimer
  2. Tout dépend du but de ces tests. Certains enfants sont en souffrance et ces tests permettent de mettre des mots sur leur différence, pour certains adultes aussi. J'ai attendu pour faire passer les tests à mon fils, je regrette j'aurai dû le faire plutôt pour pouvoir mieux l'aideret le comprendre. Pour compléter nous avons gardé ses résultats pour nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le commentaire. Pour avoir connu une classe entière en train de huer le seul élève qui aimait la musique classique ou se faire tabasser par les "bullies" à la récré, je sais ce que peut être la difficulté d'être très différent. Après l'environnement familial aide plus ou moins à surmonter cela à condition qu'il prenne conscience qu'il n'a pas affaire qu'à un bon élève mais plus que cela. Enfin il ne faut pas qu'il se sente menacé et fasse un complexe d'infériorité. Sinon cela peut finir avec une personne ayant du mal à "réussir" dans la vie ce qui rassure l'environnement qui trouve un moyen de "compenser" sa prétendue "infériorité.
      Après il faut alimenter au maximum l'intellect et si possible lui faire rencontrer des personnes comme lui mais pas nécessairement de son âge qui pourront éventuellement lui faire partager leur expérience.
      En tout état de cause il faut éviter au maximum qu'il prenne la grosse tête et qu'il soit capable d'être sérieux sans se prendre au sérieux. Pas comme les trolls de mon récit mais comme Boris Vian.

      Supprimer